Quand le hasard s’en mêle

André Piguet

210 × 148 mm
84 pages
Offset digital
édi­tion de 50 exem­plaires
Publié en 2016

« Dro­mo­manes » ? Lais­sez tomber : vous n’arriverez pas à le plac­er dans la con­ver­sa­tion.

L’on ne saurait dire si le présent ouvrage tourne l’art con­tem­po­rain en déri­sion ou s’il lui rend hom­mage. Ain­si que l’ont démon­tré les philosophes les plus pro­fonds, cha­cun en trois-cents pages, l’important ne réside pas dans les choses elles-mêmes, mais dans la façon dont cha­cun les appréhende et les perçoit. Cette idée n’est pas nou­velle, mais, a‑t-elle fait école ?

Si elle est per­ti­nente, toute errance urbaine offre à qui sait en chaque lieu décou­vrir une rad­i­cale nou­veauté, des images sur­prenantes, jubi­la­toires, fan­toma­tiques, car­nava­lesques, menaçantes, éthérées, oniriques, far­felues, prê­tant surtout à inter­pré­ta­tions et diva­ga­tions. Après la pre­mière prom­e­nade, pure­ment péde­stre, la sec­onde, la vraie : celle qui établit que le haut-lieu de notre exis­tence est notre imag­i­naire.


75 CHF

NEQAERRDPUIO Catégorie : Étiquette :