L’oiseau en cage

Enrique Pardo

400 × 300 mm
(image: 304 × 204 mm)
Tirage fine-art pigmentaire sur papier baryté
Édition ouverte
Publié en 2021

Dans le reflet de la fontaine des koï, la silhouette des cages invite à lever les yeux. Mon hôte est dingue de ses oiseaux et à voir les trophées qui arborent son patio, il a dû gagner « The Voice Birds » plus d’une fois. Tous les matins, le rituel est le même: ôter les housses nocturnes, nettoyer les déjections, remplir les réservoirs d’eau et nourrir la chorale avec des blattes énormes avant de la laisser s’égosiller jusqu’au crépuscule. C’est sa radio. Même ici l’homme semble avoir besoin d’exercer son pouvoir sur la nature. Mais la nature le laisse faire, car sa liberté est plus grande que nos petites vies privées. — L’oiseau en cage continue à chanter.

Extrait de la série: this. was my 2020


480 CHF