Quelques infos…

Ce site est en préou­ver­ture et accepte d’ores-et-déjà vos com­man­des. Si vous ren­con­trez des prob­lèmes ou si vous avez des sug­ges­tions, mer­ci de me con­tac­ter par email.

Ce mag­a­sin est la devan­ture du stu­dio d’Enrique Par­do et pro­pose prin­ci­pale­ment une sélec­tion de travaux en édi­tions lim­itées. Il est mis à jour (le site, pas Enrique) au fil des créa­tions et des pro­duc­tions.

Pourquoi cette boutique?

Mon ate­lier est au fond d’un couloir et il était grand temps que je lui donne une vit­rine, d’au­tant plus que je pos­sède beau­coup d’ob­jets fab­riqués au cours des vingt-cinq dernières années. Tout ce que vous voyez ici est fait dans un esprit artis­tique et arti­sanal. Que ce soit les œuvres, les textes ou encore la pho­togra­phie des pro­duits ou le code du site web, tout est fait main.

L’idée générale de ce mag­a­sin est de vous don­ner envie de pouss­er la porte de mon stu­dio et de décou­vrir des travaux qui racon­tent tous une his­toire. Après que vous ayez pris votre temps pour cli­quer dans les allées de ce site, l’idée est que vous sor­tiez de votre écran et moi du mien, et que nous nous ren­con­tri­ons en per­son­ne. Il y a une lim­ite à ce que l’on peut sen­tir et percevoir d’un objet et d’une per­son­ne à tra­vers une vit­rine et c’est dans leur réal­ité que vous pour­rez les appréci­er pleine­ment.

Pourquoi ORDREPANIQUE?

Parce que la vie est faite de choses très rangées et d’autres moins. Les deux sont intime­ment inter­con­nec­tés. Le chaos précède sou­vent le calme et l’or­dre est soumis aux lois de l’en­tropie. C’est égale­ment ain­si qu’on peut décrire les proces­sus créat­ifs. Ils ne sont jamais en ligne droite, mais faits de doutes, d’échecs, de désir, de con­vic­tions, de doutes, de joie, de doutes, de petites vic­toires, de grandes batailles, de ren­con­tres enivrantes, de pertes inavouables, d’ap­pren­tis­sages… La panique est à l’or­dre ce que les vagues sont à l’océan.

Livraisons seulement en CH (pour le moment)

Pour l’heure, les com­man­des en ligne sont seule­ment pos­si­bles depuis la Suisse pour des raisons de logis­tique, de douane et de divers­es autres tra­casseries inhérentes à la vie d’ar­ti­san. Si vous habitez en France voi­sine ou dans un autre pays, nous pour­rons faire autrement et je serais bien enten­du heureux de vous aider. Mer­ci de me con­tac­ter pour que l’on dis­cute de vos souhaits. À Genève, vous pour­rez pass­er pren­dre livrai­son au stu­dio ou je viendrai à votre con­tact.

Délais et stocks

Sauf pour les objets en cours de créa­tion, chaque série a un min­i­mum d’un exem­plaire en stock. Pour être cer­tain d’une disponi­bil­ité ou si c’est l’an­niver­saire de votre tante Adèle demain, il vaut mieux appel­er. Après votre com­mande, vous serez tou­jours infor­mé du délai de livrai­son. Compter un min­i­mum d’en­v­i­ron une semaine et un peu plus s’il faut que je com­mande un cadre.

Éditions

Voici quelques expli­ca­tions con­cer­nant les dif­férentes édi­tions:

  • Exem­plaire unique: c’est celui-là, pour vous et per­son­ne d’autre.
  • Édi­tion de X exem­plaires: la pho­togra­phie sera tirée à ce nom­bre et à ce for­mat unique­ment. Si vous avez raté le dernier exem­plaire, je saurai vous con­sol­er.
  • Épreuve d’artiste: les exem­plaires que l’artiste con­serve dans sa col­lec­tion et qui ne pour­ront pas être acquis. N’es­sayez pas.
  • Pre­mier tirage: la pre­mière instance de cette pho­togra­phie sous forme de tirage. Peut être en plus une édi­tion lim­itée.

Conservation

Les tirages sont réal­isés manuelle­ment par mes soins ou par mon lab­o­ra­toire à Genève. Nous veil­lons à utilis­er les tech­niques les plus adap­tées pour l’archivage et la con­ser­va­tion de longue durée. Cepen­dant, la durée de con­ser­va­tion de votre édi­tion dépend directe­ment du soin que vous lui apporterez. Dans ce sens, votre œuvre sera accom­pa­g­née de tous les con­seils néces­saires pour la manip­uler et pour pou­voir en prof­iter durable­ment. La règle de base est de tenir jeunes enfants, chiens mouil­lés, lap­ins et choco­lat à l’é­cart des œuvres.


Pour toute autre demande ou sug­ges­tion, je suis à votre écoute, mer­ci de me con­tac­ter.

Décou­vrez le stu­dio en images
Inscrivez-vous pour recevoir des emails d’En­rique